festival international des films berbères


Programme - Grande salle (Samedi 30 mai 2015)

12:00 - 14:00 | Adios Carmen- 96’, Long-métrage, 2013, Compétition

Le rif 1975, Amar, 10 ans vit seul avec son oncle, violent et alcoolique, depuis que sa mère, veuve, est partie se remarier en Belgique. Grâce à Carmen, réfugiée espagnole fuyant le franquisme, Amar découvre le cinéma. Mais les premières tensions entre le Maroc et l’Espagne se profilent.

18:30 - 20:00 | Agmmu N’Ugdal (Le Fruit Interdit) 7’, Court-métrage, 2014, compétition

C’est l’histoire d’une fille, d’un père et d’un arbre. C’est l’histoire d’une famille divisée entre haine et amour.

16:00 - 18:00 | Histoire de Judas 99’, Long-métrage, 2015, Hors-compétition

Après un long jeûne, Jésus rejoint les membres de sa communauté, soutenu par son disciple et intendant, Judas. Son enseignement sidère les foules et attire l’attention des grands prêtres et de l’autorité romaine. Peu avant son arrestation, Jésus confie une ultime mission à Judas...

14:00 - 16:00 | Solei-Man - 90’ - Long-métrage, 2013, Compétition

Malgré un fils malade, Aicha est heureuse avec son mari Solei-Man, jusqu’au jour où Eva débarque dans leur vie et bouleverse tout. Aicha essaie tant bien que mal de protéger sa famille et d’éviter la séparation avec son époux.

18:30 - 20:00 | Sur les traces andalouses, une architecture millénaire 58’, Documentaire, 2015, compétition

Ce film conçu comme un carnet de voyage tourné essentiellement en Andalousie, nous conduira sur les traces de l’architecture des Berbères qui par périodes successives se sont installés sur ces terres. Entre villes et paysages, nous découvrirons le langage des pierres que nous ont léguées ces hommes...

20:00 - 22:00 | Les Terrasses - 97’, Long-métrage, 2014, Hors-compétition

De l’aube à la nuit au rythme des appels à la prière, une foule étonnante grouille et s’agite sur les terrasses d’Alger. Des espaces clos devenus miroirs à ciel ouvert des contradictions, de la violence, de l’intolérance, dépeignent un ensemble de conflits sans fin qui minent la société algérienne.